Réinitialiser

Recherche Avancée
Your search results

Les traditions insolites du mariage

Published on 31 juillet 2017 by Auteur 1

 Partez à la découverte des traditions du mariage avec ce dossier spécial traditions hors-du-commun ! Lors de ce voyage, vous découvrirez comment certains pays célèbrent ce jour si spécial.

Certaines traditions seront drôles, romantiques, ou même sadiques parfois (mouahaha)… Même pas besoin de bouger de son fauteuil ! Alors c’est parti pour le dépaysement !

 

 

Les traditions du mariage

Allemagne : Mission Impossible

 

Kenya : Longue vie et prospérité !

Lors du départ des mariés, à la fin de la fête, le peuple des Massaïs respecte une tradition pour le moins… curieuse. Il est d’usage que le papa de la mariée crache sur la tête et la poitrine de celle-ci.

Vous vous dites sûrement: « Ah beurk c’est dégoûtant », mais sachez que dans cette tribu ce geste est tout à fait normal. En fait, recevoir le crachat de son cher papa n’est pas du tout mal vu, ni insultant. Par ce geste sacré, le nouveau couple reçoit la bénédiction de la famille. Il peut ainsi poursuivre une vie prospère sur la route du mariage.

Cela vous dérangerait-il ? Personnellement, je ne suis pas assez courageuse pour ça…

 

Russie : Qui dit mieux ?

Vous connaissez certainement la tradition de la jarretière mise aux enchères ? Eh bien il existe plus ou moins la même tradition en Russie, mais avec le Wedding-Cake !

Lorsque le tant attendu gâteau arrive, le premier étage (celui qui se trouve au top) est mis de côté pour être vendu aux enchères aux invités.

Ainsi, le plus généreux peut repartir avec un jolie (et sûrement délicieux) souvenir. Originale comme idée !

Iran : Who run the world ? Girls ! 

En Iran, la mariée est entièrement mise à l’honneur. Si si, je vous assure cher lecteurs. Lors de la cérémonie et après avoir posé la fameuse question, le marié répond « oui » (en règle général…) mais la mariée elle… se fait désirer !

Et oui, la tradition veut qu’elle ne réponde que lorsqu’on lui a posé la question trois fois. Monsieur n’aura qu’à prendre son mal en patience ! On peut le dire, les Iraniennes n’ont pas à se plaindre !

 

Japon : Le « San San Kudo »

Etant une tradition très ancienne, le partage du saké lors de la cérémonie est un moment très important pour les Japonais. « San San Kudo » signifie « trois fois trois ». Les époux doivent en fait boire une gorgée provenant de trois coupelles de taille différentes, et cela à tour de rôle (à consommer avec modération bien sûr). Voici un extrait de cette partie de la cérémonie:

A la fin de la cérémonie, les deux familles boivent dans une même coupelle pour montrer à l’assistance qu’ils forment désormais une seule famille.

 

Corée : Victime d’un poisson

En Corée du Sud, à la fin de la fête, tous les regards se tournent vers le marié… Pourquoi me direz-vous (bah oui ce n’est pas que lui la star) ? Eh bien la tradition veut que les pieds du marié soient noués avec une corde afin qu’ils soient battus avec un poisson frais (on n’imagine pas l’odeur après). En effet, ce rituel consiste à le préparer à la vie de couple !

Même si cette tradition n’est plus vraiment courante, elle n’en reste pas moins drôle et peu commune ! ​ 

​ 

Bolivie : « A à à la queue leu leu »

Aller hop hop hop, tout le monde en ligne ! En Bolivie, lorsque les invités entrent en scène, interdiction de former des cercles de copains pour danser ensemble ! Non, les Boliviens doivent tous danser en ligne. De cette façon, ils auront l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes. 

 

Bolivie (bis): « A table ! »

Les Boliviens aiment le côté rustique. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont aucune table d’invités durant les mariages ! Mais ils ont quand même des chaises (ah oufff). Ils doivent donc manger assis sur une chaise, assiette à la main (ou sur les genoux). Pourquoi se casser la tête avec des plans de tables franchement !

 

 

Communauté Gitane: Même pas besoin de lever le petit doigt  

Dans la communauté Gitane, il existe une tradition semblable à celle des Allemands. En effet, le futur époux doit enlever sa promise pour l’emmener en lune de miel anticipée. Pendant que les deux colombes roucoulent, ce sont leurs familles respectives qui s’occupent des préparatifs du mariage (c’est tellement plus simple de laisser les autres faire).

On n’imagine pas le travail… surtout que dans ces mariages, toute la communauté gitane est conviée à l’évènement !

 

Kabylie (Algérie) : Un peu de romantisme dans ce monde de brutes

Finissons en beauté avec l’Algérie. Vous connaissez sûrement la tradition du henné, mais je doute que vous connaissez celle d’une petite région de la Kabylie. Là bas, on se la joue romantique. En effet, après la cérémonie, on fait appel à un jeune garçon de la famille pour ceindre la mariée d’une ceinture ornée (en signe de fertilité).

Maintenant la partie romantique. Il prend ensuite une paire de ciseaux et lui coupe une mèche de cheveux (toute petite, rassurez-vous). La mèche est ensuite enveloppée et donnée au marié afin qu’il la garde précieusement (jusqu’à ce que la mort le sépare d’elle). Elle apportera ainsi prospérité et richesse au nouveau couple. Si ça c’est pas beau… (sniif)

 

Alors ? Comment c’était ce tour du monde en dehors des frontières françaises ? Dans des contrées lointaines, il existe sans doute d’autres traditions encore inconnues à ce jour. Mais soyez sûrs que nous partirons à leur découverte, chers aventuriers ! En attendant, consultez notre blog pour d’autres actus et découvertes.

Leave a Reply