Réinitialiser

Recherche Avancée
Your search results

Le mariage Bouddhiste

Published on 28 juillet 2017 by Auteur 1

Habitués aux mariages religieux habituels et aux vœux échangé à la mairie, le mariage Bouddhiste n’a rien avoir avec ce genre de cérémonies. Il est plus considéré comme un événement social qu’un acte religieux et n’oblige pas les deux personnes à avoir la même religion.

La religion

Le bouddhisme est une religion provenant d’Asie du Sud Est, du Japon et de Taïwan. Elle s’est petit à petit déplacée en occident suite aux diverse migrations et créations de diasporas. Les bouddhiste représentent 6% de la population, ce qui revient à 360 millions de personnes.

Avant le mariage

Les parents doivent donner leur bénédiction. Il arrive fréquemment que la famille des mariés offrent des cadeaux ou de l’argent pour l’événement.  La cérémonie n’est aucunement religieuse, il n’existe pas rituel précis, libre cours à l’imagination et les souhaits des futurs mariés. Cette célébration sert justement à prouver l’engagement du couple à respecter les préceptes de Bouddha : elle est centrée sur la foi spirituelle sans aucune obligation religieuse.

Il existe 5 préceptes provenant de cette religion : Ne pas tuer, ne pas commettre d’adultère, ne pas voler, ne pas mentir, et éviter les drogues et l’alcool.

 La cérémonie

Durant la cérémonie, des prières sont réalisées pas les moines. Ainsi, ils apportent santé et bonheur aux jeunes mariés. Mais ils chantent également des textes sacrés afin de leur apporter de la réussite dans leur vie.

De plus, à la suite de la cérémonie, des offrandes (fruits, bougies, gâteaux, encens) sont offertes à Bouddha. Les invités versent de l’eau sur les mains du couple afin de bénir leur union.

Par conséquent, le Bouddhisme n’est pas une religion cloisonnée, elle prône avant tout l’amour entre chacun et les liens spirituelles que l’Homme a avec l’univers, la nature et Bouddha.

Leave a Reply