Réinitialiser

Recherche Avancée
Your search results

Demoiselles et garçons d’honneur: pour le meilleur et pour le pire

Published on 28 juillet 2017 by Auteur 1

Les demoiselles et les garçons d’honneur sont des figures incontournables du mariage, notamment anglo-saxon. Pourtant, leur rôle, aussi important soit-il, ne semble pas toujours bien établi. Mariage Serein vous aide à y voir plus clair.

On les voit souvent dans les films ou sur les photos de mariage, souriants auprès des mariés et vêtus de manière assortie. Les demoiselles d’honneur, et plus rarement, les garçons d’honneur, sont de véritables symboles dans l’imaginaire collectif du mariage.

Mais quel est exactement leur rôle ?

Le concept de demoiselle ou garçon d’honneur nous vient de nos amis anglo-saxons.  Leur rôle n’est pas seulement de porter de jolies tenues assorties pour les photos. Il est principalement d’assister les mariés que ce soit dans l’organisation ou le déroulement du mariage.

Par exemple, ils ont la mission d’organiser le traditionnel enterrement de vie de célibataire. Ils devront relever le défi délicat de leur faire passer des moments inoubliables tout en les sortant de leur zone de confort, quitte à les mettre dans des situations pour le moins compromettantes !

Ils seront aussi des alliés précieux dans les essayages et le choix de la robe ou du costume de mariage.

Enfin, ils seront assignés le jour J à diverses taches : distribuer les livrets de cérémonie, apporter les alliances, lancer des pétales de fleur… Mais la plus importante de toutes sera de veiller au bien être des mariés en gérant tout imprévu qui pourrait les contrarier en ce jour qui leur appartient.

C’est donc un grand privilège mais aussi une grande responsabilité qui peut parfois s’avérer très stressante.

 

A ne pas confondre avec les témoins

En France, où l’on a plutôt tendance à avoir des enfants d’honneur que des adultes, le rôle des demoiselles et garçons d’honneur se confond parfois avec celui des témoins. Il est vrai que leurs missions sont similaires à bien des égards. 

Contrairement au témoin, qui est un véritable garant de l’amour des mariés devant la loi (et éventuellement l’Eglise), le garçon ou la demoiselle d’honneur n’a qu’un titre honorifique. Il n’est en aucun cas obligatoire.

C’est donc à vous en tant que futur marié(e) de décider comment vous souhaitez répartir les rôles. Un témoin qui serait en quelques sortes le « chef » des demoiselles et garçons d’honneur ? Seulement des demoiselles d’honneur ? Pas du tout ni de demoiselles ni de garçons d’honneur ? Des témoins et des demoiselles d’honneur sur un pied d’égalité ? Du moment que les missions de chacun sont bien définies dès le départ, tout est permis !

 

Leave a Reply